Ibrahima TRAORÉ, artiste musicien burkinabè, avec sa cora, l’un des heureux sélectionnés (Ph. ACF)

Nul n’ignore le ravage que la pandémie à COVID-19 fait dans le monde entier. Si tous les secteurs économiques ont été très fortement perturbés par l’étendue et la durée de cette peste des temps modernes, celui de la culture en général et du monde de la création artistique en particulier, a souffert et continue de souffrir le martyre. Face à cette désolation, il fallait une action forte emprunte d’humanisme et conduite par le mécénat, pour aller au secours des artistes. Voilà qui pourrait justifier la création du Fonds de Solidarité pour les Artistes et les Organisations culturelles en Afrique (SOFACO) au niveau du Fonds Africain pour la Culture (AFC).
Ainsi, le 3e Appel à propositions de cette structure panafricaine de financement d’actions culturelles a concerné les artistes frappés dans leur processus créatif par le nouveau Coronavirus. Cet Appel lancé le 23 mai 2020 et dénommé Lot n° 1 : Spécial Covid-19/Artistes, vient de connaître son épilogue avec la proclamation des résultats.
C’est un jury de trois personnalités culturelles du Togo, du Cameroun et du Mali qui a eu la lourde charge de sélectionner 120 artistes sur 638 candidatures issues des quarante pays africains éligibles à ce fonds et de huit pays de la diaspora. Il faut préciser que douze artistes sont inscrits sur une liste d’attente. Ces derniers pourraient être financés en cas de disponibilité de fonds supplémentaires, ou  »si l’un des 120 bénéficiaires n’est pas en mesure de remplir les conditions administratives requises dans un délai de deux semaines à compter de la date de notification », précise le communiqué de presse de l’organisation.
Ajoutons aussi que ce Fonds de solidarité est doté d’une enveloppe globale de 240 000 dollars américains pour les 120 sélectionnés dont chacun pourrait recevoir un appui financier maximal de 2 000 dollars US. De quoi redonner le sourire aux heureux bénéficiaires qui sont invités ainsi à donner plus d’envergure à leurs imaginations. Pour que vivent la créativité et la création artistiques africaines !

Christine KAMAU, artiste musicienne, du Kenya, parmi les sélectionnés (Ph. ACF)

Vous pouvez consulter la liste des 120 sélectionnés et la liste d’attente sur le site du Fonds Africain pour la Culture : https://www.africanculturefund.net/resultats-du-3eme-appel-a-propositions-sofaco-lot-1-specialcovid-19-artiste/
Dans le cadre du même élan de solidarité, un autre Appel, cette fois destiné aux organisations culturelles sera lancé ultérieurement sous la dénomination Lot n° 2 : Spécial COVID-19/Organisations. L’objectif majeur de ce fonds étant de  »renforcer la capacité de résilience des artistes et organisations culturelles à travers une aide à la création et à la reconstruction du tissu social du secteur artistique en Afrique face à la crise du COVID-19 », on ne peut que comprendre le choix de ses cibles .

Elizabeth Omolara ADENUGBA, artiste peintre du Nigeria (pH. ACF)

Fanta Diarra, une jeune photographe malienne qui expérimente une nouvelle approche créative en utilisant du textile dans les arts plastiques, fait partie des artistes sélectionnés. Elle nous a dit sa joie d’avoir été retenue : « C’est pour moi un véritable soulagement, car je pourrai enfin terminer un projet qui me tient à cœur ! » Et la jeune artiste de nous parler avec enthousiasme de son projet qui entre dans le cadre de la sensibilisation à la préservation des forêts, donc de l’environnement. « Il vise une prise de conscience pour une terre où les hommes se soucieront de la postérité en prenant soin de l’environnement », nous dit-elle.

Fanta DIARRA, artiste photographe et plasticienne, du Mali (Ph. Fanta Diarra)

Il est important de préciser, par ailleurs, que le Fonds Africain pour la Culture est soutenu par des partenaires et mécènes nationaux (comme la BICIM et la SONAVIE) et internationaux (comme DOEN Foundation, FORD Foundation et Open Society Foundation.

MINGA S. Siddick

ACF : Quand des artistes financent la création

Le Fonds Africain pour la Culture (ACF pour African Culture Fund) est l’expression vivante de la volonté africaine de prendre en main sa destinée et de jouer sa partition dans le concert des nations par la valorisation de sa culture.

Porté sur les fonds baptismaux il y a un peu plus de deux ans sur les rives du fleuve Niger, en terre malienne, le Fonds africain pour la Culture a une double vocation : d’abord professionnaliser le secteur culturel, puis créer un cadre d’incubation d’un mécénat local en favorisant l’implication financière du secteur privé dans le domaine de la culture.

Initiative d’artistes et d’acteurs culturels africains, ce fonds original a pour objectifs :

– Financer les projets culturel et créatifs à travers des appels à propositions ;

– Mobiliser les fonds pour la structuration et la professionnalisation du secteur culturel et créatif africain ;

– Assurer la visibilité et la connexion entre les donateurs et les artistes ;

– Permettre une répartition équitable et durable des ressources au profit des acteurs du secteur culturel et créatif à travers tout le continent africain.

En définitive, le Fonds africain pour la Culture est un outil solidaire créé par des Africains pour activer et booster la création des artistes du continent.

Louis KÉITA

Photo à la une : Joseph MUTHIANI, artiste musicien (Kenya)