Serge-Claver Adou est géographe, communicateur, manageur, écrivain, éditeur et assistant à la pastorale de la paroisse catholique Saint-Laurent de Yopougon Kouté. On peut donc dire que cet homme a plusieurs cordes à son arc. Ici, nous vous proposons une ballade au coeur de son recueil de nouvelles intitulé Le boucantier.

Ph. Le boucantier, Nouvelle, 100 pages, Editions Licorne, 2018

Sa plume voit le jour en 2016 avec son recueil de poèmes Un p’tit moment de vie, paru chez Edilivre. Viendra ensuite Confession, un recueil de sept nouvelles en 2017 suivi de Bouquet charnel un recueil collectif de sept auteurs à la senteur érotique dont il prend les initiatives et qu’il édite lui-même aux Editions Licorne tout comme son premier recueil de nouvelles confession. Gravissant les échelons, il participe en mars 2018 au recueil collectif de nouvelles Au coin du bonheur initié par le président de l’Association des Ecrivains de Côte d’Ivoire (AECI), M. Macaire Etty.

Nous allons vous donner ici un avant-gout de chacune de ces sept nouvelles qui sont des récits extraordinaires de vies ordinaires que vivent des hommes et des femmes tout aussi ordinaires, des individus normaux.

1. Le boucantier : « Je venais à peine de fouler le sol de Cotonou, A mon arrivé dans son antre, je remarquai une sorte de salle d’attente plongée dans la pénombre. Lorsque mon tour arriva, je pénétrai dans une pièce sombre éclairée à peine par une petite bougie. On pouvait y voir des traces de sang d’animaux et de nombreux gris-gris accrochés çà et là… » (page12)

Un jeune homme assoiffé d’argent se rend à Cotonou au Bénin, à la rencontre d’un charlatan de renom. Le devin lui dit tout et ce qu’il devra faire pour être riche sans non plus lui cacher les interdits de ce pacte diabolique qu’il venait de signer. Un soir, il fait la connaissance d’Evelyne qui accepte sa compagnie pour une belle soirée. Le show terminé, il décide de la ramener chez elle mais ils font un accident qui arrache la vie à la jeune fille. Dans sa désolation, il se rappelle une des prescriptions du charlatan :  « Il faudra juste que tu sacrifies quelqu’un que tu ne connais pas encore.»

2. Profession : géreuse de bizi

Fatim est issue d’une famille pauvre et polygame. Elle doit faire face aux difficultés familiale, cependant, elles ont la chance d’être nées femme et de possèdera des rondeurs qui font tourner la tête. Fatim a commencé tôt, elle est indépendante et est admirée par tous, elle essaye de faire comprendre à sa demi-sœur que c’est la seule voie qui paie bien. Celle-ci est réticente et garde espoir que tout ira pour de mieux, mais quand la faim se fait maîtresse de maison, la raison n’a plus sa place. Elle est enfin convaincue que cette voie même si elle n’est pas la meilleure, lui donnera de quoi se mettre sous la dent. Elle rencontre alors un brouteur qui lui promet monts et merveilles mais le bonheur ne dure pas longtemps : elle apprend qu’elle est porteuse du VIH/SIDA ! Troublée et ne sachant plus à quel saint se vouer, elle apprend par un coup de fil de Fatim les véritables intentions de son mari le brouteur…

3. Par la force des choses

Il est amoureux de Sandrine depuis de nombreuses années. Il le lui a fait savoir mais elle le préfère comme un grand frère du quartier, un ami, son meilleur ami. Sandrine est bien éduquée, malgré ses origines modestes. Ils sont tous deux amis, les mauvaises langues racontent e qu’ils veulent à leur sujet mais demeurent sereins car Sandrine s’est faite elle-même une promesse, n’offrir sa virginité qu’à celui qu’elle aimera et qui l’épousera. La séparation de ses parents, la maladie de sa mère, la mort de celle-ci déstabilise la jeune Sandrine contrainte d’arrêter les études. Lui de son côté perd ses parents dans un accident de la circulation, son oncle décide de leur offrir un toit ses petits frères et lui…

4. J’ai enlevé un enfant

 Trahison, frustration, amour paternel, ambition, sont au cœur de cette nouvelle. Lui ne veut que le bonheur pour son fils de dix ans. Pourtant, quand l’envie lui vient d’aller consulter un marabout, celui-ci lui demande de sacrifier un petit garçon du même âge que son fils. La soif de la richesse ayant pris le dessus, il y arrive en prenant en auto-stop un jeune élève de dix ans, il le promène dans la voiture empruntée à un ami mais quand il arrive au lieu de sacrifice, sa conscience le gronde…

5. La dernière promesse

Sonia, vite confrontée aux aspérités de la vie, va à cause de mauvaises fréquentations, sombrer dans la débauche, sous le contrôle de son amie Tania, une experte du sexe. Pourtant son cœur bat pour Franck-Michel, son correspondant qu’elle n’a jamais rencontré. Son amitié lui manque, sa voix, ses conseils. Son échec au BAC, elle le considère comme le fruit de ses péchés. Regrettant ses actes ignobles et son manque de respect envers Franck-Michel, elle décide de renouer les contacts avec lui. Mais Franck-Michel lui ne veut qu’une chose : qu’elle lui fasse une promesse…

6. La go du gbaka

Ce mardi matin quand il emprunte un mini-bus communément appelé gbaka à Abidjan, il fait une rencontre inattendue. Sa voisine d’en face, sans se retenir, lui lance au visage son mépris : « Est-ce que tu sais que tu énerves même ? Tu as la même tête que mon ex. Ton visage on dirait capture d’écran de Banny… » (page75) Dans le véhicule, c’est la stupeur, mais la victime n’ose répondre. Loin de s’en plaindre, il réfléchit au mal que cette fille a dû subir pour voir en lui l’image de son ex-copain et déverser sur lui toute sa rage en public. Le jour qui suit, c’est la fille qui lui réserve une place à ses côtés. Déjà, la beauté de cette fille dont il ignore le nom et dont il n’a aucun contact, le hante…

7. Pour si peu

Ce jour-là quand Martin l’invite à une réception à l’Hôtel de ville, elle ne se doute pas que leur relation prendrait fin pour si peu. Pour avoir refusé de vendre un iPhone, Martin met fin à une relation d’un peu plus de deux années. Puis elle arrive à entrer en contact avec le couple M’bra, propriétaire du téléphone. Elle se remet lentement de sa dépression suite à sa rupture avec Martin, quand elle reçoit un coup de file inattendu de monsieur M’Bra qui lui a trouvé un emploi. C’est alors qu’elle va rencontrer Franck-Michel, le fils de monsieur M’bra avec qui elle retrouvera le sourire et l’amour véritable…

    Crépy KONY

Correspondant Rue223 (Abidjan)