Cela s’est passé dans la matinée de ce jour, à Yéboubéri à Parakou, au nord du Bénin. Un menuisier sorti de prison va s’acharner sur son ex-femme. (Âmes sensibles, s’abstenir !)

Bénin1
 Ph. Carmel-Chrisostome Houessou/Un acte qui n’a rien d’humain, peu importe la cause qui l’a motivé ! 

En attendant d’en savoir davantage sur cette histoire digne de la pire des jungles, nous avons voulu vous montrer jusqu’où le manque de maitrise de soi, la violence, la méchanceté, peuvent conduire un être humain : au coeur d’une bestialité qui n’a pas de nom.
L’auteur de cet acte inqualifiable est un repris de justice. Trois jours à peine après sa dernière sortie il décide d’abattre cette femme.
Le péché de cette victime qui ne sera plus là pour se défendre : être retournée avec un homme dont elle s’était séparée mais avec qui elle avait eu deux enfants. Le bourreau a ressenti cela comme une humiliation, un affront qui ne peut être effacé que par le sang.
Toutes nos condoléances aux parents et amis de la victime en implorant le ciel que justice soit faite sur la terre.

Correspondance particulière de Carmel-Chrisostome Houessou
(Bénin)