Le samedi 31 mars 2018 au Centre de Formation en Photographie s’est déroulée la 2e Empoignade du grand jeu littéraire Pic des As, une idée originale de l’association Écritures des Suds.

IMG_0276
Ph. Mamadou Ouattara/rue223.com – M. Guindo, coach de l’équipe Amadou Hampâté Bâ.

Les écoles et leurs coaches étaient au rendez-vous. Les élèves, tous enthousiastes, ont montré de quoi ils étaient capables.
M. Guindo, coach l’équipe Amadou Hampâté Bâ, a donné son avis : « C’est un jeu amusant et instructif à la fois. Félicitations à l’association Écritures des Suds pour la bonne organisation du jeu et leur hospitalité. Je suis heureux de voir les enfants s’exprimer en public. Je souhaite que l’association aille de l’avant. » Son équipe a fait de son mieux et a remporté le 3e prix.

IMG_0279
Ph. Mamadou Ouattara/rue223.com – M. Konta, coach de l’équipe Léopold S. Senghor

M. Konta, coach de l’équipe Léopold S. Senghor a fait une remarque très importante : « Les élèves confondent un exposé et une lecture. Ils lisent seulement au lieu de faire un exposé. Ils doivent définir tout d’abord leur thème, puis nous expliquer dans les moindres détails. » Son équipe a été vainqueur.
A part ça tout allait bien dans l’ensemble. Les membres de l’association se sont exprimés aussi et le président de l’association a fait un acte d’encouragement. M. Minga S. Siddick, président de EDS a donné un exemplaire de son livre « Femme de Dieu »  à Aminata Bathily pour l’encourager par ce qu’elle a su bien déclamer le poème « Ecrire ou Périr » dont il est l’auteur.

Même si le coach de W.E.B Du Bois n’était pas présent il a fait parvenir son message : « Je suis très confiant et très fier de mes élèves et j’espère qu’ils vont tout donner. Nous sommes ici pour gagner. »

 

IMG_0395
Ph. Mamadou Ouattara/rue223.com – Mme Minga Awa Diakité et Mme Magassouba Habibatou Diallo, membres de EDS

Mme Minga Awa Diakité s’est estimée heureuse et a souhaité que le meilleur gagne. A ses côtés il y avait Mme Magassouba Habibatou Diallo qui a donné son avis : « Les filles méritent des cadeaux car elles sont nombreuses à avoir joué. Les équipes et leurs coaches devraient choisir des poèmes nouveaux. » 

Le jeu s’est passé dans l’entente et dans une ambiance très polie et littéraire. Bravo au président et à tous les membres de l’association qui ont su bien jouer leur rôle pour le bon déroulement de cette 2e Empoignade.

Koudédia Sidibé