Alors que, sur Mars, Curiosity arrive sur les strates d’argiles du cratère Gale, l’objectif numéro un de la mission, la Nasa vient d’annoncer que le rover était de nouveau en capacité de forer le sol martien. Le forage est utilisé pour pulvériser des échantillons de roche en poudre afin qu’ils soient analysés.

mars_01
Ph. Internet (slidepayer.fr)

Si les rovers martiens de la Nasa nous ont habitués à des records de longévité, ce n’est pas sans mal. Ainsi, Curiosity, dont les objectifs initiaux de fonctionnement ont été largement dépassés, a des roues mal en point et son foret n’est plus utilisé depuis fin 2016 en raison d’une panne mécanique… Toutefois, la Nasa a testé sur Terre une nouvelle façon de percer des trous sur Mars et celle-ci semble convaincante. Cela tombe bien, Curiosity arrivera bientôt sur un site qui lui permettra peut-être de découvrir des molécules organiques. Les échantillons de roche en poudre seront analysés par SAM (Sample Analysis at Mars) et Chemin (Chemistry & Mineralogy), deux mini-laboratoires embarqués dans Curiosity.

Il faut savoir que, depuis la fin 2016, la foreuse de Curiosity ne fonctionnait plus. Après avoir foré la roche martienne à quinze reprises pour y prélever des échantillons, une panne d’un moteur empêchait en effet le foret de se rétracter et de sortir de son logement entre ses stabilisateurs. Depuis la découverte de cette panne, les responsables de la mission avaient préféré poursuivre l’exploration du site plutôt que de risquer de paralyser le rover lors d’une tentative de forage.

Entre-temps, les équipes de Curiosity et celles du JPL, qui dispose d’un rover identique à Curiosity, se sont affairées à mettre au point une autre méthode de forage. Elles sont parvenues à une méthode alternative qui, certes, ne règle pas le problème de la rétractation du foret mais permet de faire fonctionner celui-ci quasi normalement. Cette méthode consiste à utiliser un capteur de force, à l’origine utilisé pour prévenir l’ordinateur de bord en cas de choc violent, pour garder la foreuse dans le même axe.

Source : FUTURA SCIENCES