Le samedi 28 octobre dernier, le siège du parti URD (Union pour la République et la Démocratie) a servi de cadre de rencontre historique entre le chef de file de l’opposition Soumaïla Cissé, président dudit parti, et Racine Thiam, président de la CAP (Convention d’Action du Peuple).

Ph_Racine thiam2
Ph. Adama traoré/Racine Thiam aux côtés de Soumaïla Cissé

Depuis sa démission à son ancien poste à Koulouba, toute la classe politique malienne était restée vigilante sur la prochaine destination du président de la CAP (Convention d’Action du Peuple) en la personne de Racine Thiam. Aujourd’hui le suspense est tombé : c’est l’URD qui a finalement eu l’honneur de l’accueillir. Dans son allocution, le chef de file de l’opposition, Soumaïla Cissé, a affirmé que << Ce n’est pas une victoire de l’opposition mais une chance pour le Mali de voir des partis qui se réunissent pour bâtir ce pays. C’est une coalition d’idées nouvelles et de toutes les couches sociales qui se profile à l’horizon : le cheminement (côte à côte) de la CAP et de l’URD en vue des prochaines élections régionales et du district >>.

Quant au président de la CAP et ancien chargé de communication de la présidence de la République, Racine Thiam, il a réagi en ces termes : << La vie c’est une question de choix et de vision. J’ai servi à la majorité et j’ai acquis une expérience. Aujourd’hui, je suis dans l’opposition républicaine et démocratique et je peux vous dire que j’ai eu des points de divergence avec la présidence concernant certaines décisions. Et quand j’étais à la présidence l’honorable Soumaïla Cissé a toujours fait des propositions concrètes concernant les problèmes cruciaux de ce pays. Cet accord nous donne une chance de construire ce pays. L’Union fait la force et je peux vous dire que nous croyons en cette collaboration qui s’est décidée sans aucune contrepartie.>>
Lors des prochaines conférences nationales des deux partis, nul doute que les militants des partis seront mieux informés.
Adama Traoré
Journaliste Rue223.com