Ce mardi 26 septembre 2017, la ministre de la Fonction publique, Mme Diarra Raky Talla a tenu une conférence de presse au sein de son ministère sur les concours de recrutement direct à la fonction publique qui se dérouleront du 4 au 12  novembre prochain au Mali.
Racvky Tall_Fonction publique
Ph. aBamako.com/Mme Diarra Raky Talla, ministre de la Fonction publique du Mali

Selon Mme la ministre Raky Talla, c’est conformément aux promesses du président de la République faites à la jeunesse malienne pendant la campagne en annonçant 200.000 emplois pendant son quinquennat, que les concours de recrutement dans la fonction publique se sont régulièrement déroulés de 2014 à 2016, avec un accent particulier sur les secteurs de la santé et du développement durable.

Elle a aussi affirmé que  »le gouvernement mettra tout en œuvre pour une meilleure transparence non seulement dans le traitement des dossiers mais aussi dans les salles et centres d’examen de concours ». Elle a, en outre, martelé que les cas de sortie, notamment la projection des retraités à compter du 1er janvier 2018 dans les différents corps s’élève globalement à 1882 personnes.
Pour cette année le gouvernement, à travers le ministère de la Fonction publique prévoit de recruter 814 cadres repartis comme suit : 331 pour le secteur de la santé; 195 pour le secteur du développement rural et 288 pour les autres secteurs de l’administration publique.
La réception des dossiers de candidature a commencé le 18 septembre et prendra fin le 17 octobre prochain, à 16 h. Quan t aux épreuves, elles se dérouleront à Bamako et dans les centres régionaux de Kayes, Sikasso, Ségou, Mopti et Gao.
Rappelons que sur les 2852 postes à pourvoir figurent les 46 emplois réservés au recrutement par la voie de l’École Nationale d’Administration (ENA).
Adama Traoré