C’est ce 6 septembre 2017 que le sélectionneur malien, Alain Giresse, a officiellement rendu sa démission au président de la Fédération Malienne de Football (Femafoot). Cette décision intervient après une manifestation des supporters maliens, juste après le match allé Maroc-Mali qui s’est soldé par un score de 6 buts à 0 pour le Maroc. Au cours de cette manifestation, les supporters avaient exigé la démission du Français, Alain Giresse.

Après le match retour joué ce 5 septembre 2017 à Bamako et avec zéro but  par tout comme score final, le sélectionneur, Alain Giresse, n’a pas eu un autre choix que de démissionner. « C’était devenu compliqué pour moi. Il y a des moments où il faut savoir arrêter. C’est une démission, mais pas à l’amiable », a expliqué le technicien français sur le site de la CAF.

Après un premier passage de 2010 à 2012, Giresse a été encore sollicité par la Femafoot en 2015. Mais à quelques mois de la CAN et en plein matches éliminatoires de la Coupe du Monde, la fédération va devoir se mettre en quête d’un nouveau sélectionneur.

Source : Afrikinfos (Ousmane Ballo)