Malick, Maître de la Lumière,
As-tu vraiment éteint le flash ?
Lion d’Or de Venise,
Imagines-tu le désarroi des cœurs
Consternés par ton dépôt de l’appareil photo ?
Kyrielle de mots ininterrompus insuffisants pour te rendre hommage !

Sidibé, tu étais joie, sourire et beauté,
Illuminée était ton œuvre fruit de ton cœur généreux,
Denses étaient tes paroles imprégnées de sagesse,
Immensément grand, mais si humble tu étais.
Belle fut ton œuvre laissée à la postérité, ô digne pular !
Éternel tu resteras, parce que les grands hommes ne meurent jamais !

MINGA