Malheureusement sur le Net, précisément sur les réseaux sociaux, les amitiés sont fragiles, imprévisibles, insaisissables et durent souvent le temps d’un feu de paille. Au moment même où l’on commence à s’habituer à un être que l’on imagine exceptionnel, à cause de sa sympathie, de sa sagesse, ou tout simplement de la profondeur des conversations avec lui, au moment où l’on pense avoir trouvé une oreille attentive, un(e) confident(e), un(e) complice, il arrive qu’il  disparaisse comme par enchantement, nous abandonnant sans adresse, nous laissant seul(e), avec la désagréable impression d’un doux rêve brusquement interrompu…
Mais faut-il s’en plaindre ? N’est-ce pas la nature même de ces rencontres improbables ? Il faut se faire à l’idée que sur les réseaux sociaux, il n’y a pas de « demain ». Chaque conversation doit être faite comme si elle était la dernière. Alors, on s’attachera moins aux mirages de la toile qui peuvent nous assujettir et nous rendre dépendant(e) de chimères !

MINGA