Photo Internet / L'historique de l'Ébola en Afrique.
Photo Internet / L’historique de l’Ébola en Afrique.

Il semble que sur les trois cas suspects au Mali qui attendaient leurs résultats avec  impatience et angoisse (et tout le peuple avec eux), deux seulement sont arrivés. Négatifs. Et l’autre résultat ? Plus tard, dit-on ! Plus tard ? Mais pourquoi, donc ? D’ailleurs, ce résultat « suspendu », auquel des trois appartient-il ? Au fugitif ? A celui qu’on aurait enterré nuitamment à Sébénikoro ? A l’un des deux « déportés » de Lassa (ils ne doivent plus être à Lassa mais appelons-les comme ça) ? Trop de questions !!! Il fait trop chaud ces jours-ci au Mali pour qu’on nous oblige à nous poser tant de questions. Mais souvent, il est important pour les dirigeants d’occuper l’esprit des populations dans des labyrinthes de conjectures, pour prendre le temps de défaire leurs propres noeuds de conjonctures qui tendent à les étrangler… Alors posons-nous des questions sans réponses et taisons-nous. Le pays est gouverné.

MINGA