Il est des moments où nous nous demandons s’il faut douter de l’amitié ou s’il faut, malgré les écueils, les incompréhensions, les égarements, continuer de croire en la force de l’altérité que symbolise l’amitié, la vraie, celle qui est dépouillée des oripeaux flambeurs de nos intérêts cachés. L’ami, le vrai, est un miroir qui nous permet de corriger notre apparence; c’est un esprit qui nous aide à polir notre intérieur. La vraie amitié est lumière, humilité, ouverture, générosité, accompagnement, guidance, complémentarité, joie, bonheur. Elle résiste à tous les chocs de la dualité, surmonte tous les obstacles du parcours, relève tous les défis de la vie. Là où se trouvent rancune, jalousie, orgueil, égoïsme, il n’y a point d’amitié !

Je considère l’Ami comme la manifestation du Soi, ce qui, tout en naissant du Moi (on choisit son ami), confirme notre existence (comme le miroir). Le bon ami est la juste mesure qui tempère les dérives du Moi.

MINGA