Si seulement la jeunesse africaine pouvait changer de comportement en étant de plus en plus vigilants face aux hommes politiques qui les sous-estiment, les chosifient et ne font attention à eux qu’à l’approche des élections, juste pour se servir d’eux comme d’échelles programmées pour les hisser au sommet de leur pouvoir. Si seulement les jeunes pouvaient arrêter se laisser acheter comme du bétail avec des T-shirts, du thé, du sucre et bien d’autres commodités saisonnières de circonstance selon les pays, pour élire à la tête de leurs pays, des gladiateurs immondes qui ne pensent qu’à eux et à leurs familles une fois au pouvoir. Si, si et si… On n’aurait plus à se plaindre de l’Afrique, de ses dirigeants manipulés et manipulateurs… On serait plus heureux et les mots comme l’avenir de la jeunesse, le développement durable, la santé et l’éducation pour tous ne seraient plus des décorateurs de discours politiques. Il faut changer de mentalité, jeunesse africaine !