Taalima, concentre-toi sur l’essentiel, sur ce qui peut t’aider à te réaliser pleinement et à jouir de la vie comme tu l’as toujours désiré. Laisse dire ceux qui ne peuvent que médire des autres pour les déséquilibrer, les perturber, les dérouter, les faire chuter… La vie ne nous donne plus trop de temps. Alors n’en perds pas à répondre à chaque calomnie, à chaque expression de mépris injustifié et de jalousie gratuite.

Sache que tu n’es qu’un être mortel et que nul ici bas n’a le privilège de l’unanimité. Même Dieu, notre Créateur, ne fait pas l’unanimité. Tu sais combien de ses créatures qui ne Le reconnaissent pas, ne croient pas en Lui, traitent Ses envoyés de menteurs, d’imposteurs et de simples illuminés malades de leur volonté de puissance !

L’actualité dans le monde d’aujourd’hui te donnent tous les indices qui témoignent de l’irrespect des hommes envers le Principe créateur. Que dire de l’homme lui-même face à son semblable qui n’a pas les mêmes chances que lui et qui, se sentant diminué par la nature, s’en prend à tous ceux qu’ils croient injustement responsables de son infériorité multiforme.

Laisse dire les méchants, les imbéciles, les opportunistes qui veulent tirer diverses formes de dividendes de leurs sales entreprises de destruction de ton état mental.

Taalima, être sage, c’est aussi avoir la capacité de reconnaître que celui qui est en train de rire avec toi peut être un ennemi potentiel qui te fréquente pour trouver tes failles et s’y engouffrer pour te nuire et, par conséquent, savoir te méfier de lui sans l’offusquer et être prêt à le comprendre et à lui pardonner quand il aura réalisé son abjecte besogne.

N’en veux jamais à ceux qui t’en veulent sinon tu finiras par en vouloir à tout le monde, même à Dieu. Ne réponds jamais à ceux qui veulent te détruire par procuration en manipulant contre toi des opinions. Ne te laisse pas distraire par les « On-dit » et les « Qu’en dira-t-on ? » Sinon, tu n’avanceras jamais et tu contribueras à faire aboutir les plans diaboliques de tes ennemis intimes.

Sois patient, Taalima. Sois toujours serviable et généreux. Même avec ceux qui ont du mal à camoufler leur hypocrisie. Quand tu es convaincu de l’attitude hypocrite d’une personne. Livre-toi avec passion à son jeu sans oublier que tu joues son jeu pour mieux te protéger contre elle. Un jour, subtilement, amène-la à comprendre que tu ne fais que l’imiter. Parce que tu sais à quel jeu il joue avec toi.

Mais toi, n’oublie jamais les valeurs fondamentales de la vie dont la sincérité et l’honnêteté. Ne sois jamais hypocrite avec toute personne sincère, honnête et digne. Sois fort. Reste toi-même. Laisse dire et vis ta vie.

Bonne chance, Taalima.

MINGA