Je me pose juste une question très simple : quelle est la position de la France quant au coup d’état des jeunes militaires maliens ?

En fait, je me souviens que la France a été le premier pays européen à réagir au coup d’état, dès le 23 mars. Mais ce qui avait été dit alors est très différent de ce qui se dit en ce moment.

Aujourd’hui, la France dit ne reconnaître comme président du Mali  que le général ATT. Et pourtant, dans sa première déclaration, elle avait juste demandé aux jeunes soldats de veiller à préserver l’intégrité physique du président ATT et d’organiser le plus rapidement possible les élections pour rétablir l’ordre constitutionnel.

Pourquoi avoir changé si radicalement de position en si peu de temps ? Je crois savoir que ce sont les condamnations des Etats-Unis et de l’Union européenne qui ont tempéré la déclaration  »molle » de la grande France qui dit et se dédit sans gêne. Comme un petit pays sans  »civilisation » ! Or donc la France aussi subit des influences ! C’est bon à savoir…

MINGA