Comme vite passent les mois, les semaines, les jours, les heures ! Dans le tourbillon des secondes et des minutes que le temps égrène sans arrêt, je vois déjà qui pointe le nez une année nouvelle : 2012. Le temps ne change pas de comportement parce que l’année a changé de nom. Il faudra toujours 60 secondes pour faire une minute, 60 minutes pour faire une heure, 24 heures pour faire un jour, 28, 29, 30 ou 31 jours pour faire un mois, 12 mois pour faire un an, 25 ans pour faire une génération, 100 ans pour faire un siècle, 1000 ans pour faire un millénaire… Le temps ne s’arrête pas, il ne change pas, il ne s’adapte pas ! Ce sont les hommes qui doivent savoir s’arrêter pour réfléchir; ce sont les hommes qui doivent changer quand cela est nécessaire; ce sont les hommes qui doivent s’adapter aux situations, au temps…

2012 ! Déjà finis les douze mois de 2011 qui n’ont pas toujours apporté bonheur et joie dans tous les cœurs. Malgré tous les meilleurs vœux du monde ! Des pays sont entrés en guerre ou ont connu la colère noire de la nature exprimée par l’eau, par le feu, par l’air ou par la terre, ces quatre éléments fondamentaux qui gouvernent le monde des êtres et des choses. Des hommes, des femmes, des enfants sont morts, de faim, de soif, de balles ou d’autres choses.

N’empêche, il y a eu des zones de lumière dans certaines parties de la terre et des hommes ont vu certains de leurs rêves se réaliser. Des lucioles ont transpercé des abîmes d’obscurité en certains endroits du globe, arrachant des sourires à des âmes jusque-là contrites. Et comme chaque lumière, si petite soit-elle, est une lumière tout de même, chaque petit bonheur est un bonheur à prendre en compte, avec attention, avec satisfaction, avec joie. On ne peut ni tout avoir, ni tout réussir en même temps.

Voilà pourquoi je souhaite à toutes et à tous une année beaucoup plus lumineuse et plus rayonnante ! Une année d’accomplissement, une année de consécration, une année d’affirmation, une année de réalisation, une année de construction… Je souhaite à toutes et à tous une année de moisson de lauriers, une année de récompense des efforts soutenus le long des années précédentes, une année de reconnaissance des mérites prouvés par l’action.

Puisse Dieu, Le Tout-Puissant Seigneur des Mondes, nous éclairer et guider nos pas dans nos quêtes diverses inspirées de la droiture et de Sa crainte, dans notre longue, difficile et si harassante marche sur les sentiers si sinueux, si escarpés de la vie.

Qu’à chacune des 366 marches de cette nouvelle année, un sourire de plaisir et de bonheur remplace un soupir de lassitude et de désespoir. Que cette fin du monde annoncée pour 2012 soit plutôt la fin du monde de la méchanceté, de la terreur, des préjugés, de la haine et du mépris entre les humains, la fin des guerres ruineuses et déshumanisantes, la fin des démocraties saignantes conduites par des politiciens nombrilistes et insensibles à la douleur, à la souffrance des autres.

Que 2012 soit pour tous, l’Année de la vraie Liberté partout dans le monde, l’Année de la vraie Égalité des chances devant la loi, l’Année de la vraie Fraternité entre les hommes, l’Année de la vraie Humanité inspirée de Dieu !!!

Paix et Amour dans tous les cœurs.

MINGA