Après trente jours de répit, je reviens au poste ! Que de jours fades, que d’heures vides et lentes et douloureuses et mortelles… Même si j’ai pu découvrir la thérapie d’un profond sommeil coloré et relaxant. Même si j’ai pu me rendre utile ici et là… Même si la faveur et la complicité du temps devenu docile m’a permis de réveiller mon asso EDS… Même si j’ai pu m’offrir des idées qui doucement m’aident à construire le rêve d’un retour au pays natal.

Je suis de retour ! Dans l’arène du travail. Pour combien de temps ? puis-je seulement le savoir ? Amical salut à tous ceux qui me suivent et qui aiment bien me lire.

On est ensemble !

MINGA