14 février
De l’amour fervent ouvrier
Je revisite mes nids tissés
Au fil des années
Au fil des rencontres
Au fil des rares moments d’audace.

14 février
Que de folies en fleurs offertes
Pour dire ce que souffre mon coeur
Pour raviver la flamme d’une passion
Pour rappeler que vif doit rester l’amour.

14 février
Que de chaudes promesses faites
Les yeux brillants de mille feux d’amour
Bouche contre bouche pour un ballet de langues
Les mains fébriles patinant sur des corps en transe
La voix étouffée par la force de l’amour-désir.

14 février
Rose, tulipe, chrysanthème
L’essentiel, dire que j’aime
Langage des fleurs je m’en moque
Lys, églantine, Hortensia
L’essentiel, dire que j’aime
Quand à la porte d’un coeur je toque.

14 février
Mais après le beau temps revient la pluie
Comme après le jour tombe la nuit
Les larmes du désamour suivent le charme d’un jour
La sollicitude cède le pas à la solitude.

14 février
C’est si beau quand c’est toujours
Au même coeur qu’on dit « Je t’aime »
Quand c’est au même être aimé
Que l’on offre des fleurs pour prolonger le bonheur.

14 février
Et pourtant, pour beaucoup
La Saint-Valentin a un terrible destin
Fait de fleurs et de pleurs
Car ce jour peut aussi nous rappeler
Les pires de nos échecs en amour.

14 février ?
Aujourd’hui, je me cache derrière un genévrier !